Séminaire du 12 Mai 2006




Lieu

LIPN

Programme

14h00-15h00: Pascal Poizat (IBISC, université d'Évry) Adaptation Logicielle --- Une approche automatisée basée sur des expressions régulières de vecteurs de synchronisation

Abstract: le génie logiciel basé composants a pour objectif de proposer un vrai marché de composants et services réutilisables, similaire en essence au marché des composants matériels et/ou électroniques. L'un des freins à son développement est que, contrairement à ce qui se passe avec les composants matériels, le logiciel est rarement réutilisé tel quel, mais un certain degré d'adaptation est souvent nécessaire, surtout en cas de code patrimonial. Contrairement à l'évolution qui suppose en général l'accès au code des composants et à la customisation qui suppose un certain nombre de possibilités de modification prévues à l'avance, les objectifs de l'adaptation logicielle sont de produire un adaptateur de façon non intrusive, le plus automatiquement possible et potentiellement dans un contexte dynamique (at run time). Nous nous intéressons dans cet exposé à la construction automatique d'adaptateurs et non à leur mise en oeuvre. Un état de l'art sur la construction d'adaptateurs nous apprend que son automatisation passe par l'utilisation de formalismes dynamiques et procède en trois étapes:

  1. une technique de détection d'incompatibilités est développée ;
  2. une description abstraite des propriétés du système adapté, du médiateur entre composants (l'adaptateur) ou de simples correspondances entre interfaces est fournie : le mapping d'adaptation ;
  3. le processus d'adaptation produit ensuite, automatiquement à l'aide de ce mapping et des interfaces des composants à adapter, l'adaptateur permettant lorsqu'il est placé au sein du contexte d'exécution d'assurer la correction du système.

Nous proposons une approche automatique outillée pour l'adaptation de composants logiciels équipés d'interfaces comportementales. Elle s'appuie sur l'utilisation conjointe de vecteurs de synchronisation, d'expressions régulières et de réseaux de Petri. Elle se caractérise vis à vis des autres approches d'adaptation logicielle par les points suivants : correspondance possible entre services non uniformes, compensation des incompatibilités comportementales, prise en compte de la nécessité de ré-ordonnancement des appels de services, suppression des blocages, expression de propriétés.

15h00-15h30 : Awatef Hicheur (Cedric-Cnam) Modelling and analyzing flexible workflows with recursive ecatnets

Abstract: recently, the use of formal workflow specifications has often been advocated; formal methods reduce ambiguity and open possibilities for verification and analysis. Different formalisms have been suggested for modelling workflows; however very few of them can deal with increasingly complex business processes encountered in practical cases, having often flexible structure. To address this requirement, we develop a new model called recursive ECATNets (RECATNets). The RECATNets combines classical ECATNets (Extended Concurrent Algebraic Term Nets) with recursive Petri nets. In this talk, we present first the semantics of RECATNets in the conditional rewriting logic framework. Rewriting logic is a true concurrency and operational semantics which allows rapid prototyping using rewriting techniques and system MAUDE. Finally, we show the suitability of RECATNets in the modelling of complex workflows having flexible structure.

15h30-16h00: pause café

16h00-16h30: vie du groupe