Séminaire du 30 janvier 2015




Lieu

LIPN (Villetaneuse), salle B107 de l’Institut Galilée comment y aller

Programme

14h00-14h40: Maximilien Colange, Université de Genève, "Cost Linear Temporal Logic for Verification",

Abstract: transparentsQualitative formal verification aims at checking that a given formal property holds on a model, given as an automaton. The automata-based approach expresses the property as an automaton then analyses its synchronisation with the model automaton. This method can be extended with various automata flavors to handle quantitative properties.

We focus on an extension of Linear Temporal Logic (LTL) with counting capabilities: Cost Linear Temporal Logic (CLTL). This logics can be translated into Büchi automata equipped with counters, so as to nicely extend the automata approach to model-checking. We describe the new properties that this extension allows to handle, illustrated with examples. We also explain how it is linked to existing qualitative LTL model-checking, and the new challenges it poses. We also propose a CEGAR-like approach to answer compute the bounds of the values reached by the automata.

14h40-15h20 : Dimitrios Vekris, LACL, "Vérification de Spécifications EB-3 à
l'aide de Techniques de Model Checking".

Abstract: EB-3 est un langage de spécification développé pour la spécification des systèmes d'information. Le noyau du langage EB-3 comprend des spécifications d'algèbre de processus afin de décrire le comportement des entités du système et des fonctions d'attributs qui sont des fonctions récursives dont l'évaluation se fait sur la trace d'exécution du système décrivant les attributs des entités. La vérification de propriétés temporelles en EB-3 est un sujet de grande importance pour des utilisateurs de EB-3. Dans cet exposé, on se focalise sur les propriétés de vivacité concernant des systèmes d'information exprimant l'éventualité que certaines actions puissent s'exécuter. La vérification des propriétés de vivacité se fait à l'aide de model checking.

En se basant sur une sémantique opérationnelle de EB-3, selon laquelle les fonctions d'attributs sont évaluées pendant l'exécution du programme puis stockées, on définit une traduction automatique de EB-3 vers LNT, qui est un langage simultané enrichi d'une algèbre de processus. Notre traduction assure la correspondance un à un entre les états et les transitions des systèmes étiquetés de transition correspondent respectivement à des spécifications EB-3 et LNT. Ensuite, on automatise la traduction grâce à l'outil EB3toLNT fournissant aux utilisateurs de EB-3 tous les outils de vérification fonctionnelle disponible dans CADP.

15h20-15h50: pause café

15h50-16h20: vie du groupe